Le 17 mai, les 5es et 4es bilingues ont invité leurs collègues de 6es et 3es à enquêter sur le meurtre au collège de M. Mevedig, professeur de breton. Les premiers expliquent leur travail en amont et Léna, en 6B, raconte le déroulement de l’enquête.

MUNTR ER SKOLAJ !

E miz Gwengolo hon eus kroget da ijiniñ ur murder party. Kroget omp get ijiniñ an istor. Ret eo bet ivez krouiñ an tudennoù hag evit achuiñ ober pe kavout ar rikoù. Labouret hon eus kalz, ar 4vet hag ar 5vet divyezhek er c’hentelioù brezhoneg bep gwener. Goude hon eus aozet an abadenn ar 17 a viz Mae. Arruet eo an deiz hag ar re 6vet o deus enklasket da 8e 30 betak 9e45 hag an 3vet da 10e30 betak 11e45. Int a oa laouen-tre.

Au mois de septembre, nous avons imaginé une murder party. Nous avons commencé par imaginer l’histoire, créer les personnages et fabriquer ou trouver les accessoires. Nous avons beaucoup travaillé, les 4es et les 5es bilingues, pendant les cours de breton tous les vendredis. Nous avons préparer la séance le 17 mai. Les 6es ont enquêté de 8h30 à 9h45 et les 3es de 10h30 à 11e45. Ils étaient tous très contents.

Questions au médecin légiste - JPEG - 1.4 Mo
Questions au médecin légiste

Lena (6B) a gont deomp an abadenn : Ar murder party he deus kroget da 8e20 evidomp. Ni zo arruet er CDI hag Intron Guillevic he deus displeget ar muntr. Goude-se he deus roet deomp follennoù get suspedoù ha testoù. Aet omp da welet senenn torfed Aotrou Moris Mevedig, kelennour brezhoneg er skolaj, marv el levraoueg. Graet mat-tre e oa. Goude-se omp kroget ar c’hoari. A skipailhoù oa savet mod-se : Arwenn get Yanis, Hoel get Etienne hag Edwin ha me. E-pad tost un euriad hanter hon eus enklasket. Ret e oa mont da welet ar suspedoù hag an testoù. Get ar suspedoù e oa ivez seier ha ret e oa klask enne evit gwelet ma ne oa ket traoù suspet evit kavout ar muntrer. Goude an enklask e oa ret mont d’al levraoueg endro evit rentiñ kont ag ar pezh oa bet kavet get pep skipailh. Lâret eo bet get Intron Guillevic piv oa ar muntrer, penaos en doa graet ha perak. Un istor a garantez ha venjañs e oa. D’am soñj eo bet kavet ar c’hoari-se plijus-tre ha c’hoarzhet hon eus kalz. Streset hon eus kalz ivez peogwir e oamp e-barzh ar jeu. Mat-tre e oa !

La murder party a commencé à 8h20 pour nous. Nous sommes arrivés au CDI et Mme Guillevic nous a expliqué le meurtre. Ensuite elle nous a donné des feuilles avec le nom des suspects et des témoins. Nous sommes allés voir la scène du meurtre de M. Moris Mevedig, professeur de breton au collège, mort au CDI. La scène de crime était très bien faite. Puis nous avons commencé à jouer. Les équipes étaient constituées comme ceci : Arwenn et Yanis, Hoel et Etienne, Edwin et moi. Nous avons enquêté pendant près d’une heure et demie. Il fallait aller voir les suspects et les témoins. Les suspects avaient aussi des sacs dans lesquels il fallait chercher pour trouver des indices qui serviraient à trouver le meurtrier. Après l’enquête, il a fallu retourner au CDI pour faire le point sur ce qui avait été trouvé par chaque équipe. Mme Guillevic a dévoilé le nom du meurtrier, la cause de la mort et le mobile. C’était une histoire d’amour et de vengeance. Tout le monde a trouvé ce jeu très plaisant et nous avons beaucoup ri. Nous étions très stressés aussi parce que nous étions dans le jeu. C’était très bien !

interrogatoire d'un suspect - JPEG - 1.6 Mo
interrogatoire d’un suspect